Jeunesse

Méléas et le warlack – Ian Ogilvy

Ogilvy.jpg

Méléas est orphelin ; il vit chez un drôle de bonhomme, Basil Tramblebone, qui l’a recueilli mais ne s’occupe guère de son éducation. Il se passionne bien plus pour ses trains électriques pour lesquels il a créé tout un réseau miniature dont certaines figurines ont l’air plus vrai que nature. Poussé par une curiosité d’apprenti sorcier, Méléas fait un jour démarrer seul le circuit. Son tuteur le surprend et grâce à ses terribles pouvoirs de warlack le réduit lui aussi à l’état de figurine. Le jeune garçon va devoir se montrer débrouillard pour sortir de ce cauchemar miniature.
Il y a de l’idée dans ce roman jeunesse, même si le contexte du monde miniaturisé aurait pu être utilisé de façon encore plus effrayante. On n’a jamais vraiment peur pour Méléas et certaines de ses portes de sortie sont vraiment tirées par les cheveux. Quelques bons épisodes retiennent l’attention (la chauve-souris prédatrice, le passage périlleux du câble électrique) et le roman se lit finalement avec facilité. On reste cependant sceptique sur le retour obligé des parents en fin de volume.


Méléas et le warlack (
Measle and the Wrathmonk, 2004), Ian Ogilvy traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie-Hélène Delval, Bayard (Estampille), avril 2004, 196 pages, 12€

A lire aussi :

Sac d’os – Stephen King Pourquoi vous conseiller du Stephen King alors qu'il encombre déjà vos étagères et que l'auteur n'a pas besoin d'une critique positive supplémentaire ...
Physiognomy – Jeffrey Ford " …les choses étaient rarement ce qu'elles semblaient être dans le royaume ".C'est en effet dans un monde très étrange que nous invite à pénétrer Je...
Le Soldat chamane / 4 – Robin Hobb Jamère vient de quitter son père et sa maison. Il part vers Guetis, toujours décidé à s'enrôler car second fils il est, second fils il demeure et malg...
Le Trône de fer / 6 – George R.R. Martin Avec le tome 5 du découpage français s'achevait la première partie du Trône de fer intitulé A Clash of King. Alors je me suis dit, avant d'aborder la ...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *