Essais

Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux – André-François Ruaud

Ruaud-2.gif

Il est des livres qui contiennent des heures de lecture et de plaisir, des livres qui vous emmènent ailleurs, jadis, vers d’autres cieux. Ce Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux est de ceux-là : une invitation au voyage littéraire et merveilleux. André-François Ruaud et ses collaborateurs nous ouvrent mille et une portes vers des mondes plus ou moins connus mais toujours enchantés, où la réalité du monde le cède au rêve et à l’imagination.
Car depuis que l’Homme sait raconter des histoires, il sublime son quotidien, le dépasse et le magnifie, pour arriver parfois jusqu’à écrire et transmettre ces ailleurs insoupçonnés.
C’est donc à un tour du monde de l’enchantement que nous invite ce beau livre, agréablement illustré en noir et blanc : la Russie d’Ivan Bilibine, l’Italie d’Italo Calvino, la Colombie de García Marquez, le Nigéria d’Amos Tutuola, le Japon de Haruki Murakami… et j’en passe pour ceux que l’on attendait pas forcément en parlant de fantasy mais que le terme de merveilleux recouvre aussi. Mais le merveilleux lui-même est multiple, du marketing financier à la Disney jusqu’à la poésie graphique d’un Miyazaki, en passant par la mythologie de Thomas Burnett Swann, le monde de l’enfance proprement dite (Tove Jansson, Marten Toonder ou Brian Jacques) ou les grands incontournables (Andersen et Shakespeare pour les classiques, Pratchett, Hobb ou Tolkien pour les plus contemporains).
Vous ne pourrez donc plus rien ignorer des paysages passés et actuels du merveilleux et de la fantasy.
Quelques regrets cependant. Qu’il ne soit pas fait une petite place à l’œuvre déjà considérable et souvent appréciée d’auteurs comme David Gemmell ou Raymond Feist (de la fantasy populaire en somme). Que certaines illustrations soient à cheval sur deux pages (le portrait de Michael John Harrison page 286-287, par exemple). Et surtout, qu’il n’y ait pas de bibliographie… Il est intéressant en soi de savoir que tel auteur a beaucoup publié dans son pays et que son œuvre reste en partie inédite en France, mais il serait beaucoup plus efficace de savoir si les livres cités ont été traduits et s’ils sont actuellement disponibles. Et une bibliographie française par auteur étudié en fin d’article aurait été indispensable pour que ce bel ouvrage soit parfait.
Pour autant, ne manquez pas ces voyages aux pays des merveilles, de l’enchantement et de l’enfant qui dort en chacun de nous.

 

André-François Ruaud sur Mes Imaginaires

Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux, André-François Ruaud (dir.), Les Moutons électriques, septembre 2004, 431 pages, 39€

 

A lire aussi :

Le Jourde et Naulleau : précis de littérature du X... Amis lecteurs, amis bibliothécaires qui aimez Madeleine Chapsal et Philippe Labro, passez votre chemin car ce livre n'est pas pour vous ! A tous les...
Bibliothèque de l’Entre-Mondes – Franc... Les transfictions, kézako ? Ce néologisme désigne les romans ou nouvelles qui "se situent sur la frontière ou dans les environs immédiats" de la litté...
Science-fiction. Une littérature du réel – R... "Le paradoxe actuel de la science-fiction pourrait tenir dans cet abîme séparant son absence de reconnaissance intellectuelle et son succès planétaire...
Steampunk ! – Etienne Barillier Vous ne direz plus jamais : « le steampunk, connais pas ». Etienne Barillier n’a pas raté sa vocation, c’est un excellent pédagogue, et son propos d...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *