Jeunesse

Alpha clone – Paul Thiès

Thies-1.jpg

Paul Thiès nous emmène dans une société du futur où chaque être humain de la caste supérieure des Alphas a son clone. Considérés comme des déchets, les clones sont dépecés ou découpés selon les besoins des originaux, afin d’assurer leur survie et de leur permettre tous les excès. David a toujours été troublé en regardant sa copie, mais pas au point d’oublier ses amis, ses soirées et sa vie facile d’adolescent favorisé. Mais le jour où il se réveille dans la peau de son clone, traqué, emprisonné, maltraité, il prend conscience de l’humanité de ce deuxième lui-même qu’il considérait comme un réservoir d’organes.
On lit parfois de trop gros romans de SF mais celui-ci aurait mérité quelques pages supplémentaires. En effet, on regrette les trop courtes scènes d’action et le manque de densité psychologique du personnage principal. Cet adolescent qui découvre la valeur des êtres humains, quelle que soit leur origine ou leur classe sociale, méritait d’être plus approfondi et ses réflexions moins à l’emporte-pièce.
Sur un thème classique en SF, Paul Thiès nous livre cependant un roman facilement abordable dans lequel les jeunes lecteurs ne manqueront pas de repères. La famille, l’école, les amis et l’amour dessinent l’univers quotidien d’un jeune garçon qui découvre le doute. Malgré quelques incohérences, la société basée sur les rapports de force et le pouvoir est crédible et renforce la vraisemblance de l’ensemble.

Alpha clone, Paul Thiès, Rageot (Métis), septembre 2004, 123 pages, 6,50€

A lire aussi :

Brainless – Jérôme Noirez Jason n'était déjà pas grand-chose avant de mourir alors maintenant qu'il est un zombie, ou un revivant ou comme il vous plaira de l'appeler, il est e...
La Quête d’Ewilan / 2 – Pierre Bottéro... La jeune Camille n'a pas pu ramener son frère à Gwendalavir. C'est donc elle qui va devoir réveiller les Figées et ainsi enrayer la progresion des Ts'...
Cœurs de rouille – Justine Niogret A l’image de Saxe qui se réveille brutalement frappé par Dresde, une golem oubliée, le lecteur habitué des romans de Justine Niogret sera surpris par ...
Nina Volkovitch / 1 – Carole Trébor Nina Volkovitch a quinze ans et l'allure d'une gosse de douze. Elle vit dans un orphelinat d'Etat depuis que des hommes ont emmené sa mère, considérée...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *