Adultes

Les Olympiades truquées – Joëlle Wintrebert

Wintrebert-2.jpg

Comme d’autres jeunes filles de son âge, Sphyrène, 17 ans, a été recrutée par Tristan Dolphin, manager de l’équipe olympique de natation. Elle devient très vite un des meilleurs espoirs français dans sa catégorie grâce à un entraînement intensif, excessif même, qui développe ses capacités physiques et de résistance de façon exponentielle. Alors que les Jeux Olympiques approchent, le docteur Pierre Marsault se fait voler le résultat de ses recherches sur l’hystérine, une nouvelle hormone. Il s’en ouvre à son ami journaliste, Vasco Real qui pressent que ces recherches risquent d’être expérimentées sur les champions olympiques. Effectivement, Sphyrène sent peu à peu son corps se transformer et des troubles du comportement.
A l’heure pas trop lointaine où le sport est devenu l’opium du peuple, il sert à détourner les spectateurs de la réalité. Et puisque les athlètes ont atteint les limites de leurs capacités humaines, entraîneurs et présidents de clubs n’hésitent pas à recourir à des anabolisants de plus en plus toxiques. On va même jusqu’à créer des clones élevés pour dépasser les limites humaines.
On regrette quelques raccourcis qui desservent la densité psychologique des personnages principaux, et même de quelques seconds rôles potentiellement riches, comme le frère de Sphyrène qui vit un processus de féminisation tel qu’il développe une grossesse nerveuse de neuf mois. Les mécanismes sportifs auraient également mérité d’être plus développés et le processus de fanatisation plus explicité. Mais la démonstration de Joëlle Wintrebert est cependant efficace et emporte l’adhésion : il n’est effectivement pas loin le temps où les sportifs ne seront plus que des résultats (ne l’auront-ils pas bien cherché ?) et où le sport aura anesthésié les facultés intellectuelles d’une certaine partie de la population.

Joëlle Wintrebert sur Mes Imaginaires 

Les Olympiades truquées, Joëlle Wintrebert, Fleuve Noir (Anticipation n°1573), 1987, 179 pages

A lire aussi :

Golems – Alain Delbe Prague est une ville célèbre et mystérieuse qui inspira Kafka et Meyrink et aujourd'hui Alain Delbe pour ce roman qui retravaille la légende du gole...
Inner City – Jean-Marc Ligny Imaginez une société où la réalité est découpée en strates. La Haute Réalité, celle des Parisiens intra muros, les inners, totalement virtuelle et f...
Viktoria 91 – Pierre Pevel Quatrième de couverture : "Londres, 1891. Un tueur rôde dans le quartier de Whitechapel.      À la lueur blafarde d'un réverbère gît un bobby, ...
Les enfants de la lune – Fabrice Colin Décembre 1942. Le jeune Adrien, orphelin élevé par sa grand-mère, ouvre une lettre adressée à son grand-père mort depuis dix ans. Poussé par la curi...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *