Adultes

Or not to be – Fabrice Colin

Colin-2.jpg

« Que veut dire ‘exister’ ? Peut-on être à la fois soi et une autre personne ? Ou bien cette personne finit-elle par prendre votre place ?« . C’est ce que se demande sans cesse Vitus Amleth de Saint ange au sortir d’une amnésie de sept ans et d’un centre de repos psychiatrique. Sa passion pour William Shakespeare a en effet pris des proportions démesurées : le grand dramaturge lui parle et lui apparaît. Vitus est décidé à écrire sa dernière pièce, La Tragédie fantôme et sa biographie puisque sa vie lui apparaît aussi clairement que s’il l’avait lui-même vécue. Mais de la sienne propre il ne se souvient pas. Le lecteur connaît sa jeunesse grâce aux pages d’un cahier écrit jadis. Et bientôt, la vie de Vitus suit le cours de cette ultime tragédie, à moins que ça ne soit l’inverse… car dans ce livre très étrange, Fabrice Colin mêle rêve et réalité sans qu’il soit possible de faire finalement la part des choses.
Cela traduit bien sûr la folie de Vitus qui depuis des années vit un rêve à la mesure de sa passion et de son génie. Cependant, cette folie aboutit à des scènes de bacchanales antiques qui nous laissent perplexe. La famille de cinglés dans laquelle Vitus se trouve plongé se livre à des rites païens qui semblent plus être des prétextes à des scènes de débauche, qu’une véritable nécessité dramatique. La fin est par ailleurs si étrange qu’elle dépasse les limites de ma compréhension : on ne sait plus qui sont les personnages ni ce que Shakespeare a à voir avec les rituels païens, même si on s’accroche au symbolisme du Songe d’une nuit d’été qui semble être le fil conducteur du roman. Un texte tellement onirique qu’il en devient hermétique. Qu’on m’explique…

 

Fabrice Colin sur Mes Imaginaires 

Or not to be, Fabrice Colin, L’Atalante, 2002, 365 pages, 17€

A lire aussi :

Redrum – Jean-Pierre Ohl De Jean-Pierre Ohl, j’ai pu apprécier il y a quelques temps Les maîtres de Glenmarkie, roman très écossais et très brillant dans l’univers dickensien....
Naissance des coeurs de pierre – Antoine Dol... Après la lecture très forte de A copier 100 fois il y a quelques années, j'ai gardé en tête le nom d'Antoine Dole. Pas de surprise : il est à nouveau ...
Les cornes d’ivoire / 1 – Lorris Murai... Premier tome d'une trilogie dans laquelle Lorris Murail propose une situation originale : l'Europe (ici, le Septentrion) a été dévastée par la peste...
CyberPan – Fabrice Colin La jeune Wendy vit dans un monde où tout est propre et aseptisé. Elle rencontre un jour les enfants du ghetto, dont un, Peter, l'enlève et l'entraîn...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *