Adultes

Cette chère humanité – Philippe Curval

Curval-1.jpgL’Europe du Marché commun s’est définitivement fermée au reste du monde en s’entourant de murs hauts de plusieurs kilomètres, réputés infranchissables. Belgacem Attia les franchit pourtant. Espion de la Ligue, il doit empêcher le Marcom de détruire toute la planète. En effet, la Compagnie a inventé le temps ralenti et peu à peu, le monde se détraque.
Philippe Curval met en scène un monde dépassé par sa technologie et des protagonistes qui cherchent à s’en protéger, en le fuyant. Qui dans les rêves, comme les oniromanciens et leurs adeptes ; qui dans le sexe et ses excès comme Sylvie la coprophage et Luis Llapasset, ministre de l’information, qui meurt de trop d’orgasme et de jeunesse ; qui dans un désir schizophrénique d’être Dieu, tel Simon Cessieu, président de la Compagnie du temps ralenti, qui rêve d’immobiliser le monde dans un éternel présent.
Cette Europe imaginée par Curval est à la fois délirante et très structurée. Les images les plus insolites, parfois dérangeantes, traversent les imaginaires de ces personnages ligotés dans une société castratrice. Dans ce monde protecteur, les enquêteurs, informateurs, commissaires et autres dénonciateurs se chargent de surveiller des habitants décérébrés par un pouvoir tenu secret : un cauchemar d’uniformisation où le Bien de tous est pensé d’en haut et la répression implacable. Cette chère humanité n’est pas une lecture facile mais reste d’une alarmante actualité malgré les années : inquiétant…

Philippe Curval sur Mes Imaginaires

Cette chère humanité, Philippe Curval, Robert Laffont (Ailleurs et Demain), 1976, 289 pages

A lire aussi :

Rouille – Floriane Soulas Paris, fin du XIXe siècle. Violante est une jeune prostituée. Elle a été retrouvée sur le pavé quelques années plus tôt et placée par Léon dans une ma...
L’Empire de poussière / 1 – Nicolas Bo... Les mages Anke et Meinharth sont envoyés par le vieux mage Volker, juste avant d'être assassiné, à la recherche du parfait qui doit sauver les ljosa...
Sphinx / 1 – Nicolas Jarry & France Ric... Il va d'abord falloir faire fi de la couverture, signée Civiello, qui est l'une des pires qu'il m'a été donné de voir. Ça n'est pas engageant et il fa...
Le petit cabaret des morts – Francis Berthel... Yorenn et son frère Romain se sont retirés à Viévy, petit village des Alpes. Lié à sa soeur par une passion plus que fraternelle, Romain ne supporte p...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *