Jeunesse

Félix et le monde à l’envers – Elizabeth Kay

KayCe livre m’est tout simplement tombé des mains et je vais avoir du mal à trouver quelque chose pour le sauver… Alors nous avons un jeune garçon très malade et très gentil qui se promène au Costa Rica avec ses parents qui ne sauraient rien lui refuser car il va probablement bientôt mourir. Le voilà qui tombe sur une faille de partage des eaux : il perd connaissance et se réveille dans un monde régi par la magie. Il s’y fait des amis, des ennemis et cherche un moyen de rentrer chez lui, parce que quand même, ses parents doivent s’inquiéter…
Malheureusement, l’écriture d’Elizabeth Kay est tout sauf fluide : on a une juxtaposition de phrases et de faits qui font que les enjeux sont flous et les personnages mal cernés. Au bout d’une centaine de pages, on ne sait plus qui va où et pourquoi, ni même qui fait quoi… et en fait, ça ne fait rien car les personnages sont parfois à la limite du ridicule. Imaginez que les deux licornes sont affublées des poétiques prénoms de Congère et Crayeux… Parmi les créatures merveilleuses qui peuplent le monde à l’envers, on trouve des nonox et des ragapopos, ces deniers n’étant rien d’autres que des farfadets, alors pourquoi leur faire endosser de tels noms… ? De plus, les dialogues semblent plaqués, alourdissant le brin d’humour dont fait preuve l’auteur.
Lourdeur de l’expression et flou de la structure narrative font de ce roman un texte à éviter, même à 10 ans.

Félix et le monde à l’envers, Elizabeth Kay traduite de l’anglais par Yves Sarda, Gallimard Jeunesse, avril 2004, 265 pages, 15€

A lire aussi :

Ici et maintenant – Ann Brashares Prenna, seize ans et héroïne de Ici et maintenant, est différente : elle n’est pas incurable, ça n’est ni une extraterrestre ni une wonder woman, elle...
La veillée de Newton – Ken MacLeod Des machines de guerre non identifiées ont, à la fin du 21ème siècle, failli signer l'extinction de la race humaine lors du Ravissement funeste. Certa...
Légendes du Pays / 1 – Steve Cockayne Après, entre autres, Robin Hobb, George Martin et David B. Coe, une nouvelle série de fantasy commence chez Pygmalion. Dûe à un Britannique cette fo...
Sauvez Hamlet ! – Jasper Fforde Cette fois, c'était décidé, je relisais Hamlet avant d'entreprendre la lecture du quatrième épisode des aventures de Thursday Next, pour ne pas éprouv...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *