Jeunesse

Les enfants de la lune – Fabrice Colin

Colin-1.jpg

Décembre 1942. Le jeune Adrien, orphelin élevé par sa grand-mère, ouvre une lettre adressée à son grand-père mort depuis dix ans. Poussé par la curiosité, il se rend au rendez-vous qui y est fixé pour la nuit même dans un parc parisien. C’est alors que commence une incroyable histoire d’aventure et d’amitié.
En effet, Adrien rencontre les derniers représentants sur Terre d’un peuple de légende, les Annwyns. Ces petites créatures qui ne vivent que des rêves et des espoirs des hommes essaient de rentrer définitivement chez eux car la vie ici-bas leur est devenue impossible. Dans un monde en guerre et pourchassés par les Siths, ils n’ont plus d’avenir. Mais les portes de leur monde se referment et il faut faire vite.
Adrien, aidé du baron de Mardelle et de quelques autres amis, s’emploie à construire un extraordinaire vaisseau…

Voici un roman tout à fait réussi qui joue sur l’aventure et le rêve, la triste réalité du monde et la magie d’un monde merveilleux. Le jeune garçon qui raconte son histoire à la première personne est éminemment sympathique, à la fois effrayé et courageux, naïf et casse-cou. Malgré un contexte qui ne se prête pas à la fantasy, Fabrice Colin parvient à créer une ambiance onirique qui rappelle l’enfance et les légendes enfouies du Petit Peuple. Une histoire d’amitié et de douleur dans un monde sordide : un joli brin de lumière.

Fabrice Colin sur Mes Imaginaires 

Les enfants de la lune, Fabrice Colin, Mango (Autres Mondes n°9), 2001, 229 pages, 9€

A lire aussi :

L’arche de Noa – Ange Attrapé au hasard dans mon énorme pile de romans jeunesse en retard, L'arche de Noa m'a agréablement surprise, notamment par son style. L'histoire d...
Les derniers parfaits – Paul Beorn Les romans sur les Templiers, les Cathares, le Vatican et autres bondieuseries souvent médiévales, je m'en méfie : « encore... » est ma première réact...
Sprats – David Bessis Jusqu'au 1er janvier 2014 au matin, le narrateur de Sprats était un homme comme les autres : "Trente-deux dents. Vingt doigts, dont la moitié de pie...
Adèle et les noces de la Reine Margot – Silè... Adèle, quatorze ans, est élève au collège à Saint-Nazaire. Dans sa vie, il y a ses parents, assez distants, sa copine Juliette, Guillaume son copain d...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *