Adultes

En terre étrangère – Robert Heinlein

HeinleinValentin Michaël Smith est un humain né sur Mars de parents envoyés en mission. Alors qu’il n’est encore qu’un jeune homme, une autre mission le trouve et le ramène sur Terre. Il a déjà beaucoup appris des Martiens et développe des capacités tout à fait extraordinaires comme celle de faire instantanément disparaître ce (ou ceux) qu’il perçoit comme dangereux. Sa venue sur notre planète ne sera pas de tout repos car en plus de faire face aux médias, il devra affronter les gouvernants et autres hommes de pouvoir qui souhaitent se l’approprier, lui et son immense fortune, ainsi que son incroyable potentiel. Mais il a aussi des amis qui l’aident à s’armer contre la société américaine opportuniste, capitaliste et consommatrice d’hommes et de rêves.
Ce roman, considéré comme le meilleur de son auteur, a été paraît-il la bible des mouvements hippies des années 60. On y voit en effet le héros s’adonner à l’amour libre et se détacher peu à peu des contingences économiques de notre monde. Robert Heinlein place l’Homme au centre de son roman et peut ainsi développer, parfois trop longuement, diverses philosophies très en vogue dans ces années-là. Il y dénonce également les travers et excès de notre société moderne, son individualisme et sa capacité à s’autodétruire. Le tout est malheureusement alourdi par des digressions sans fin et des conversations creuses qui mettent à mal l’attention du lecteur. Pour être une œuvre importante du genre, un classique, En terre étrangère n’en est pas moins un de ces livres qui ont mal vieilli et supportent mal aujourd’hui leur trop grand nombre de pages.

 

Robert Heinlein sur Mes Imaginaires

En terre étrangère (Stranger in a Strange Land, 1961), Robert Heinlein traduit de l’anglais (américain) par Frank Straschitz, Robert Laffont (Ailleurs et Demain), 1970, 476 pages, 25€

A lire aussi :

Le passeur – Lois Lowry La société, grâce à son Comité des Sages, pourvoit à tout : l'attribution d'un enfant, le choix d'un métier, d'un conjoint, l'emploi du temps heure pa...
Fendragon – Barbara Hambly Le jeune Gareth franchit les montagnes et affronte seul bien des dangers pour aller chercher son héros, "Lord Aversin, le Fendragon, Baron de la Place...
L’alchimiste de Khaim – Paolo Bacigalupi Il faut une bonne dose de confiance pour ouvrir un livre à la couverture aussi moche que celle-là. Même la typo est à fuir. Dès lors, il ne reste plus...
La nef des fous – Richard Paul Russo Personne à bord n'est assez vieux pour se rappeler depuis combien de temps l'Argonos erre dans l'espace. Depuis des générations il va, il est, même so...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *