Jeunesse

La malédiction d’Halloween – Christophe Lambert

Lambert 1Nuit d’Halloween dans l’Etat du Texas. Un écrivain de série B en manque d’inspiration ouvre sa porte à trois gamins : un punk, un moine et un vampire. Mais les trois gamins sont-ils vraiment déguisés ? Tom Grogan en est de moins en moins persuadé, surtout lorsqu’ils lui déclarent d’un ton sinistre : « Trois vies pour trois morts » et qu’une salve d’éclairs bleus le projette au sol.. Il parvient à s’enfuir mais découvre que le parcours des trois monstres est jonché de cadavres : revenus de l’au-delà, ils cherchent à se venger de ceux qui, une nuit d’Halloween les ont accidentellement tués.

Voilà une alternative aux romans « Chair de poule » pour enfants pas trop sensibles. C’est assez traditionnel mais bien ficelé et bourré de clins d’œil humoristiques pour trentenaires… Pas indispensable, mais certains enfants aiment le genre. A partir de 10-11 ans.

Christophe Lambert sur Mes Imaginaires

La malédiction d’Halloween, Christophe Lambert, Degliame (Le Cadran Bleu), 2000, 135 pages, 6,40€

A lire aussi :

La légende des Drakel / 1 – Yvan Lallemand Voici enfin un cycle de fantasy pour la jeunesse où les héros ne recherchent pas leurs parents, ni même un mystérieux objet magique. Cette fratrie d...
Felicidad – Jean Molla Le président à vie de la grande Europe a ordonné le bonheur obligatoire ; la violence est l'arme officielle contre ceux qui dérogeraient à cette loi. ...
Titanic 2012 – Christophe Lambert 100 ans jour pour jour après la terrible catastrophe du Titanic, a lieu l'inauguration du Cœur de l'Océan, sorte de parc d'attraction souterrain à 3...
Tobie Lolness / 1 – Timothée de Fombelle Voici la grande histoire d'un petit bonhomme, un petit millimètre de bon sens dans un monde de verdure et de périls. Difficile de résumer cette histoi...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *