Jeunesse

La malédiction d’Halloween – Christophe Lambert

Lambert 1Nuit d’Halloween dans l’Etat du Texas. Un écrivain de série B en manque d’inspiration ouvre sa porte à trois gamins : un punk, un moine et un vampire. Mais les trois gamins sont-ils vraiment déguisés ? Tom Grogan en est de moins en moins persuadé, surtout lorsqu’ils lui déclarent d’un ton sinistre : « Trois vies pour trois morts » et qu’une salve d’éclairs bleus le projette au sol.. Il parvient à s’enfuir mais découvre que le parcours des trois monstres est jonché de cadavres : revenus de l’au-delà, ils cherchent à se venger de ceux qui, une nuit d’Halloween les ont accidentellement tués.

Voilà une alternative aux romans « Chair de poule » pour enfants pas trop sensibles. C’est assez traditionnel mais bien ficelé et bourré de clins d’œil humoristiques pour trentenaires… Pas indispensable, mais certains enfants aiment le genre. A partir de 10-11 ans.

Christophe Lambert sur Mes Imaginaires

La malédiction d’Halloween, Christophe Lambert, Degliame (Le Cadran Bleu), 2000, 135 pages, 6,40€

A lire aussi :

Les dames blanches – Pierre Bordage C'est dans le monde entier qu'un matin, les humains découvrent pour la première fois celles qu'ils appelleront les dames blanches : de grosses bulles ...
La vie étonnante d’Ellis Spencer – Justine A... Ellis Spencer, onze ans, n’est pas comme tout le monde, c’est une enfant à problème : petite, discrète, bigleuse, elle fait tache dans la réussite de ...
Panthéon – Adam, Convard et Han Un terrible ratage que cette bande dessinée qui m’a agacée de bout en bout. En raison de la montée des eaux, l’humanité a été contrainte de quitter...
La brèche – Christophe Lambert "Le plus important, pour moi, était d'essayer de retranscrire les sensations que les GI avaient dû éprouver en ce terrible matin du 6 juin, c'est-à-...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *