Jeunesse

Lion Boy – Zizou Corder

Corder.jpgCharlie n’a vraiment pas de chance : lui qui ne demande rien à personne, voilà que ses parents, scientifiques éminents, se font enlever. Il part aussitôt à leur recherche, aidé dans sa quête par des chats car Charlie connaît le langage des félins. Poursuivi par le méchant Rafi, notre héros embarque sur une péniche, direction : Paris. A son bord, la ménagerie et le personnel d’un cirque célèbre en partance pour l’Europe. De chat en chat, Charlie suit la trace de ses parents et passe un pacte avec les lions : ils l’aideront à trouver ses parents s’il les aide à retourner en Afrique. Facile, se dit Charlie, pour qui c’est presque un jeu d’enfant de parcourir les rues de Paris avec six lions et de se cacher à bord de l’Orient Express où le roi de Bulgarie est là pour le protéger.
Tout cela est totalement incroyable, et même abracadabrant, mais ne bénéficie malheureusement pas de la magie et du charme que de tels livres jeunesse dégagent parfois (c’est-à-dire quand ils sont réussis). Le héros, auquel on aimerait s’attacher car il est métis et donc victime du racisme, manque de densité psychologique : gentil garçon, bon fils, il est poli, obéissant et juste un peu rancunier envers son ennemi. Ses aventures et épreuves ne sont même pas palpitantes ou inquiétantes, car on sait d’avance que tout va s’arranger. L’ensemble, manichéen et un peu long (d’autant plus qu’il ne s’agit que d’un premier tome, encore une fois), est desservi par un vocabulaire minimaliste. L’argument publicitaire étant que « ce roman palpitant est né de l’imagination d’une mère écrivain et de sa fille de onze ans« , on comprend mieux…

Lion Boy (Lion Boy, 2003), Zizou Corder traduite de l’anglais par Jean Esch, Albin Michel (Wiz), mars 2004, 382 pages, 15€

A lire aussi :

Stoneheart – Charlie Fletcher "Tu croyais pas que ton Londres était le seul qui existait, quand même ?" Depuis quelques années, nous avons eu plusieurs preuves du contraire, la plu...
Qui veut tuer Alaizabel Cray ? – Chris Woodi... Bonne question : qui veut tuer la charmante Alaizabel ? Thaniel Fox, dix-sept ans, chasseur d'Ymages de profession, l'a un jour trouvée et ramenée c...
Darren Shan, l’assistant du vampire / 1 R... Dans la veine vampirique intarissable, je voudrais une réédition... parce que non contente de lire les nouveautés en la matière, je me lance dans le...
Hollow City – Ransom Riggs Hollow City débute exactement où Miss Peregrine et les enfants particuliers s’achevait : l’île galloise qui accueillait les enfants et leur ombrune ...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot Maillard : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *