Adultes

Le jour des Morts – Jean-Pierre Andrevon

Andrevon-1.gifQuel étrange texte nous offre Jean-Pierre Andrevon, à la fois pudique, étrange et dérangeant sur la mort.
Le lecteur pénètre dans l’intimité de la famille d’Alain, vingt-quatre ans, le narrateur, en ce jour spécial qu’est le jour des Morts. Une fois l’an en effet, les morts sortent de leurs tombes et viennent visiter leurs proches restés en vie. Alain attend (ou redoute) la venue de ses grands-parents et surtout de sa mère, morte quand il avait quinze ans. Alors que la ville se fait silence et immobilité, comme enveloppée d’un suaire, les deux petits vieux arrivent, tels des statues de boue, suivis de Dominique, la mère d’Alain. La cérémonieuse journée commence par une embrassade, suivie d’une parodie de repas. Excédé Alain s’en va et retrouve Maeva, décédée un an auparavant et revenue d’entre les morts alors que personne ne l’attend.
Jean-Pierre Andrevon exprime avec beaucoup de délicatesse l’angoisse de l’être humain face aux morts qui lui ont été chers, la peine, mêlée du regret de les avoir perdus, mais aussi de la hantise de les voir revenir de ce monde que l’on voudrait ne pas côtoyer. Que la mort approche, que nos chers disparus nous reviennent et voilà que nos certitudes basculent. Chacun se livre à un sinistre simulacre où morts et vivants restent plus que jamais lointains. Alain qui croit avoir retrouvé son amour perdu se heurte à l’absence et au charme délétère du vide.
Dans une langue sobre et pudique, Andrevon touche le coeur de nos contradictions et de nos peurs.

Jean-Pierre Andrevon sur Mes Imaginaires

Le jour des Morts, Jean-Pierre Andrevon, Eden (Fictions), novembre 2003, 56 pages, 7€

A lire aussi :

Le sang des lions – Loïc Le Borgne XXIIe siècle. La face du monde a changé : l’Europe est en ruine et l’Afrique domine le monde économique et politique. « Depuis plus d’un demi-siècle, ...
La comédie inhumaine / 1 – Michel Pagel Si Nuées ardentes est le premier titre qui ouvre le cycle de La comédie inhumaine, il ne fut pas le premier écrit. Quand il écrit cette histoire, Mi...
Total chaos – Luc Fivet Paris : 2017. François Sacco est flic, pas particulièrement brillant, usant de jazz pour subsister et de coke dans les pires moments. Le roman débute ...
Nuits-lumière, mystères en Guillestrois – Pi... Franck, la trentaine, est envoyé dans les Hautes Alpes pour faire des repérages ; il sillonne donc la région pour trouver les lieux d'un prochain tour...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *