Adultes

Portrait du diable en chapeau melon – Serge Brussolo

Brussolo-1.jpg
Dans une ville étrange, des hommes et des femmes vivent comme des bébés, surveillés par des nurses androïdes ; leur alimentation droguée les maintient dans cet état de première enfance. Depuis combien de temps et pourquoi vivent-ils ainsi enfermés, à l’écart de la société ?
De l’autre côté du mur, Sirio accumule les preuves depuis des années : il sait, ou croit savoir ce qui s’est passé. Avec son théâtre de marionnettes ambulant, il prend donc le chemin de Funnyway, l’ancienne prison gardée par un nuage gazeux.
On apprend peu à peu que la cité d’Almoha aurait été ravagée par un nuage ayant déclenché une effroyable épidémie de permutation moléculaire : des femmes auraient accouché d’animaux et ces animaux d’enfants humains qu’il fallait dissimuler. Puis les années passant, certains crurent à une secte, à l’avènement d’un messie issu de Funnyway.
Nous avons à faire là à du grand Brussolo, celui qui sait manier les mots et créer une ambiance des plus glauques, hallucinée, où la réalité rejoint la folie sans frontières rassurantes. Bienvenue à Funnyway ! Quel dommage que vous n’ayez assisté à la fête où tous les lots étaient gagnants, il n’y avait qu’à choisir : « des bocaux pleins de formol renfermaient des foetus gesticulants qui tambourinaient contre la paroi de verre en montrant des dents acérées, prêtes à déchirer, des coffrets surprises enrubannés gonflés d’une tripaille grouillante, côlon ou intestin grêle, qui se mettait à ramper sur vos genoux, autour de votre cou comme si elle avait été apprivoisée. Des pieds et des mains gangrenées  pauvres rebuts d’ablations successives, qui sautillaient sur vos talons…« . Ambiance garantie par un grand artiste des mots.

Serge Brussolo sur Mes Imaginaires

Portrait du diable en chapeau melon, Serge Brussolo, Denoël (Présence du Futur), 1982, 183 pages

A lire aussi :

Le brouillard – Henri Beugras Parmi les petits trésors que les éditions de L'Arbre vengeur déterrent régulièrement, en voilà un d'Henri Beugras qui m'était totalement inconnu et me...
La Malvenue – Claude Seignolle Jadis en Sologne. Quand ? Peut-être hier, avant une guerre, ou avant-hier, à l'aube d'un siècle… Une Sologne où les champs se moissonnaient à bras, où...
Le fou prend le roi – Fabien Cerutti Attention, le bâtard de Kosigan est de retour ! Toujours battant, toujours plein de ressources, surtout quand il s'agit de se fourrer dans des situati...
Scarrels – Marcus Malte J’ai eu envie de lire ce titre de Marcus Malte parce que j’ai vraiment beaucoup aimé Garden of Love qui est un roman passionnant, subtilement constr...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *