Adultes

Brocéliande – Pierre Pelot

Pelot-1.jpgD’origine grenobloise, Chloé vient d’arriver à Rennes où elle va étudier l’anthropologie et les civilisations celtes à l’université. Un soir qu’elle rentre tard du café où elle est serveuse, elle voit un homme ensanglanté gisant dans le parc de sa résidence universitaire. Dans un ultime effort, celui-ci essaie de se relever, de lui parler mais il est soudainement happé par une main noire, velue et crochue. Terrifiée, Chloé appelle la police qui ne constate rien d’anormal.

Cette vision hante Chloé. Elle se fait peu à peu des amis à la fac mais n’ose pas leur en parler de crainte de passer pour une hallucinée. Mais lors d’un cours, elle assiste à une projection diapos où elle voit nettement la photo de la pierre que l’homme mourrant tenait dans sa main. Elle essaie donc d’aborder son professeur, grand spécialiste des civilisations celtes anciennes, pour lui en parler, mais il se dérobe. Erwann, grand tombeur de filles mais aussi brillant élève, séduit peu à peu Chloé qui lui raconte son histoire. Il l’écoute, lui parle des mythes celtes anciens et l’emmène sur des chantiers de fouilles, en forêt de Brocéliande. Chloé y découvre des serpes d’or qui disparaissent mystérieusement le lendemain de leur découverte.
Le film était parait-il très mauvais. Le livre un peu moins car Pelot, malgré quelques dialogues stéréotypés, avec argot et expressions à la mode, peut avoir un style tout à fait intéressant dans les descriptions. Son vocabulaire s’y enrichit, se fait parfois poétique. Il faut aimer le genre de l’épouvante et les vieilles histoires celtiques (avec druides, cérémonies sanglantes et esprits malfaisants) pour apprécier de livre. Mais le suspense est bien entretenu et la fin tout à fait épouvantable.

Pierre Pelot sur Mes Imaginaires

Pierre Pelot, Brocéliande (novélisation d’après le scénario de Doug Headline et Benoît Lestang), Rivages, 2003, 264 pages, 7.50€

A lire aussi :

Djeeb le chanceur – Laurent Gidon Qui est Djeeb ? On ne le saura jamais vraiment. C'est à tout le moins un aventurier qui n'a pour tout bagage que sa vie et entend bien en profiter. ...
La nuit a dévoré le monde – Pit Agarmen Antoine Verney, la trentaine et narrateur de cette histoire, se trouve être le seul survivant d’une soirée entre amis branchés à Pigalle. Non pas qu...
Les Hauts Esprits – Claude Ecken Claude Ecken prend son temps pour écrire, c'est donc avec plaisir que l'on ouvre une nouvelle parution, même si l'écriture date déjà de quelques année...
La maison aux fenêtres de papier – Thomas Da... Voici un roman qui mêle avec sang et bonheur la mythologie asiatique et le Japon moderne. A travers l'histoire de l'Oni No Shi, l'épée tueuse de démon...

Mes Imaginaires est un blog de lecture animé depuis le 6 janvier 2004 par Sandrine Brugot : chroniqueuse littéraire, membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire de 2008 à 2018, formatrice et animatrice de débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *